afficher le contenu
afficher la carte

Workshop Sospel

| Présentation | Sospel ? | Projets | Photos | Participants | Partenaires | La suite |

Présentation

Date : Juillet 2010
Type de projet : Workshop étudiant pluridisciplinaire - architecture et paysagisme - sur le thème de l'extension du village de Sospel (Alpes Maritimes)
Partenaires : École Nationale Supérieure d'Architecture de Marseille, École Nationale Supérieure du Paysage de Versailles/Marseille, Communauté d'Agglomération de la Riviera Française, Mairie de Sospel, l'Association de Développement Touristique Roya-Bévéra, Région PACA



Le workshop de Sospel a réuni durant deux semaines 27 étudiants en architecture et en paysagisme venant de toute la France, et plus particulièrement de l'École Nationale Supérieure dArchitecture de Marseille (8 étudiants) ainsi que de l'École Nationale Supérieure du Paysage de Versailles-Marseille (6 étudiants). Les étudiants, répartis en 5 groupes de projet, ont su tirer profit de l’expérience interdisciplinaire, et de l’ancrage territorial qui avait été mis en place par l’association L-AST les mois précédents.



Les deux semaines d’atelier intensif ont été ponctuées d’évènements visant à améliorer la connaissance du site sur lequel ils étaient amenés à travailler, mais aussi à enrichir leur culture architecturale, urbaine et paysagère à travers le partage d’expériences avec des professionnels venus du Sud de la France et de Suisse. L’immersion dans le contexte de la commune par le biais d’un atelier sur la cartographie mentale et par la rencontre de différents acteurs du territoire sospellois (élus, techniciens, historiens, agriculteurs, photographe…) a permis aux étudiants de se saisir très rapidement des enjeux et de problématiques, tout en nourrissant leur regard sensible. L’Atelier des Merveilles, stand ambulant parcourant l’ensemble du village, a joué le rôle d’interface entre les étudiants et les habitants. L’encadrement pédagogique et l’expérience professionnelle d’architectes, urbanistes et paysagistes ont été assurés tout au long du workshop par la présence d’enseignants, mais aussi par les conférences, ouvertes au public, qui ont eu lieu la première semaine. Nous avons également eu l’honneur d’accueillir l’architecte Luigi Snozzi qui a assuré une journée de correction ainsi qu’une conférence dans la soirée du 13 juillet.

Les étudiants ont su jouer le rôle de l’interdisciplinarité et du travail de groupe, non sans difficultés parfois, et ont mené à bien l’expérience en produisant cinq projets répondant aux attendus du workshop, à savoir, proposer dans une démarche prospective des principes de développement urbain pour la commune de Sospel. L’ensemble de ces projets a été présenté publiquement par les étudiants, en présence du maire, d’élus du conseil municipal, d’associations locales et d’habitants.












Sospel ?

Un village de l’arrière pays Niçois soumis à la pression foncière de la côte



En ce début de XXIème siècle, les réflexions en matière d’urbanisme se penchent sur la question des zones périurbaines, entre ville et campagne. De nombreux villages à proximité des grandes agglomérations sont concernés par une urbanisation incontrôlée. Cela se traduit très souvent par la prolifération de zones pavillonnaires négligeant toute pensée globale, architecturale, paysagère et durable.

La commune de Sospel, protégée par ses montagnes et ses cols, est longtemps restée en dehors de ces problématiques. Pourtant, des projets de lotissements fleurissent, détruisant petit à petit les paysages agricoles, qui font l’attractivité de la commune.
Quel avenir rêver pour la commune, alors que le territoire de Sospel représente une des seules réserves foncières à proximité de Menton et Monaco, bassin d’emplois principaux de l’Est du département ? Le village aura-t-il à subir le même destin tragique qui homogénéise les alentours de tous les villages du sud de la France ?












Projets

Les 27 étudiants participant au workshop Sospel étaient réunis en 5 groupes de travail. Ils proposent 5 visions d'avenir de la commune à travers des projets manifestes et engagés.

Recoudre Sospel avec la Bévéra // Ani Dushku, Nicolas Gonzalez, Alexandra Huet, Michael Jasperse, Thomas Martin

- Redonner à la Bévéra son rôle de lien entre les deux Berges par une série d’aménagements d’espaces publics permettant de réorganiser les espaces bâtis actuels en les ouvrants sur la rivière.
- Création de vis à vis et de franchissement entre les deux rives (« agrafes urbaines »)
- Proposition de projet pour la place des Platanes (révélation du Merlançon, modification des routes et des ponts, projet de musée de la Bévéra) pour accentuer son statut de point focal distribuant les espaces alentours.




Au pied du mur // Adrien Biewers, Anne Yssartier, Benjamin Rastouil, Julien Blanquet, Marta Pop, Sébastien Lequeux

- Nouvelle typologie de village organisé le long d’une rue suivant une courbe de niveau.
- Absorption de la croissance urbaine par la concentration exclusive des nouveaux habitats le long de cet axe, permettant de ne pas urbaniser le fond de vallée.
- Positionnement de cette rue sur l’Adret permettant de marquer et de stabiliser l’actuelle limite entre la forêt et les oliveraies.




Contenir par l'extérieur // Leila Bidet, Manon Boyer, Benjamin Krieger, Juliette Loquet, Corentin Seyfried

- Densification de l’habitat à partir des hameaux existant pour créer de nouvelles polarités, éviter l’étalement urbain et garder des espaces agricoles entre les hameaux.
- Création d’espaces publics dans les hameaux pour récréer des liens avec la Bévéra et dynamiser les relations sociales de proximités entre habitants.
- Plantation d’une trame forestière en amont de l’urbanisation pour structurer l’espace à bâtir, anticiper les plantations de rue, de jardin et d’espaces publics, et développer une économie agricole autour du bois.




Dialogues entre deux rives // Caroline Antoine, Amandine Car, Agénor Le Ruyer, Guillaume Rangheard, Julien Romane

- La qualité des paysages de Sospel vient des vis à vis théâtraux entre l’ubac et l’adret créés par la jonction des vallons et de la Bévéra, ces points focaux de confluence méritent une attention particulière et des projets singuliers.
- Prise en compte du village à l’échelle de l’ensemble de la vallée (d’une gorge à l’autre) par la création d’une promenade publique le long de la Bévéra, rythmée par ces points focaux.
- A l’image du Golf, création de bâtiments programmes emblématiques pour dynamiser le village et créer des points de repères dans le paysage (un lycée agricole, un établissement thermal, des logements collectifs…)




Gardez la ligne // Benoit Bernard, Adrien Jacques le seigneur, Nicolas Lemoine, Lise Maillard, Diana Neamtu, Sandra Robert Tissot

- Création d’une nouvelle place publique au niveau de l’actuelle abbaye faisant la transition entre le tissu existant et le projet.
- Prolongation du village par un ensemble bâti nourri d’une typologie contemporaine prenant appui sur l’actuel talus de la voie ferrée.
- Proposition d’une forte densité d’habitat, en lien avec un nouveau parc public le long de la Bévéra permettant de rejoindre les terrains de sport et le centre villageois.














Photos












Participants

Encadrants :

Cyril Faivre, Jean Patrice Calori, Luigi Snozzi, Pierre Fauroux, Alain Calvy, Stéphane Hanrot, Sébastien Giorgis

Conférenciers :

Jean Pierre Clarac, Fabrice Decoupigny, René Borruey, Sébastien Giorgis, Luigi Snozzi, Jérôme Lelong, Fabien More

Rencontres avec les habitants :

Baptiste Roy, René et Sophie Péglion, Marc Lavoriero, Frédéric Soffiotti Philippe Pianetti, Jean Mario Lorenzi, Bertrand Morin, Christian Castellani, Jean Loup Fontana, Isabelle Osché, Alain Lanteri-Minet, Gabriel Baffie

Critiques à la présentation des étudiants :

Bertrand Dubus, Hervé Laurendeau, Pascale Delides, Isabelle Rault, Bertrand Morin, Jean Mario Lorenzi, Christian Castellani, Jean Pierre Clarac, René Borruey, Stéphane Hanrot, Jean Patrice Calori, Pierre Fauroux, Cyrille Faivre

Étudiants :

Antoine Caroline, Barnoud Benoit, Bidet Leila, Biewers Adrien, Boyer Manon, Cabut Lucile, Car Amandine, Demarest Antoine, Dushku Ani, Gaufillier Sylvain, Gonzalez Nicolas, Huet Alexandra, Jacques le Seigneur Adrien, Jasperse Michael, Krieger Benjamin, Le Ruyer Agenor, Lemoine Nicolas, Lequeux Sébastien, Loquet Juliette, Maillard Lise, Martin Thomas, Neamtu Diana, Pop Marta, Rangheard Guillaume, Rastouil Benjamin, Robert-Tissot Sandra, Romane Julien, Seyfried Corentin, Yssartier Anne

Performance de Poésie :

Christophe Marchand Kiss

Atelier des Merveilles :

Alice Lancien, Carlos Javier Lopez, Javier Fraga, Andres Martinez

Vidéo :

Lucinda Groueff

Organisation :

Baffie Eric, Chevillot Vincent, Noguès Chloé, Rodriguez Julien, Lancien Alice, Ilardi Frédéric, Laval Stéphanie, Verdet Romain, Rolland Cécile, Bénita Jonathan, Groell Loranne












Partenaires


École Nationale Supérieure d’Architecture de Marseille École Nationale Supérieure du Paysage de Versailles - Marseille Mairie de Sospel Association de Développement Touristique des vallées Roya-Bévéra Conseil Général des Alpes Maritimes Communauté d’Agglomération de la Riviéra Française Direction Départementale des Territoire et de la Mer des Alpes Maritimes












La suite

Outre les projets rêvés par les étudiants, le workshop a ouvert un débat qui se prolonge par le biais d'une exposition à Sospel.

A ne pas manquer également : les vidéos réalisés par Lucinda Groueff croisant les regards des habitants et des étudiants.